ENVAHISSEURS OCCASIONNELS

Ces arthropodes peuvent sérieusement perturber votre activité. Ce guide de reconnaissance aide à la mise en place d’un programme de protection efficace afin de préserver vos locaux de ces nuisibles.

Punaise des bois

  • Très commune partout.
  • Elle se trouve souvent en nombre sur les façades exposées, d’où elle entre dans les locaux en automne.
  • Elle hiverne dans les isolants, les coffrages, les faux-plafonds, les fissures, les palettes…
  • La punaise des bois n’est pas réellement nuisible mais dérange par sa présence et son odeur.

Scutigère véloce

  • Proche parent des mille pattes. Elle vit dans les vieux murs, les caves, sous les écorces, sous les planches…
  • Elle se nourrit d’insectes et d’autres petits arthropodes qu’elle paralyse grâce à son venin.
  • Sans danger pour l’homme, elle peut se reproduire dans les greniers et les caves sans provoquer de dégâts mais dérange par sa présence. Certaines espèces proches comme la scolopendre peuvent infliger des morsures douloureuses.

Grillon

  • Les grillons sont plus fréquents à la fin de l’été et au début de l’automne quand la végétation se dessèche et que les conditions extérieures deviennent moins favorables.
  • Il peut être attiré par les lumières et toutes sortes de débris végétaux autour des habitations.
  • Il colonise le plus souvent les chaufferies, les caves, les vides sanitaires, les garages, les réserves…
  • Rarement nuisible, il peut s’attaquer au papier, carton, tissus et déranger par son chant.

Forficule / Perce oreille

  • Actif la nuit, il reste le plus souvent caché dans les fissures et les crevasses durant la journée.
  • La pince lui sert à se défendre ou à capturer de petites proies mais il est sans danger pour l’homme.
  • Il se nourrit de matières organiques et de végétaux.
  • Il dérange par sa présence mais ne commet que très peu de dégâts dans les locaux.

Lépisme / poisson d’argent

  • Petit insecte primitif, dépourvu d’ailes, il est très fréquent dans les locaux.
  • Il se rencontre principalement dans les endroits chauds et humides où il se nourrit de papiers, de débris alimentaires, de moisissures, de colle…
  • Vif et craintif, il sort principalement la nuit et se réfugie dans les moindres interstices.

Carabe / Ophone

  • Il vit à l’extérieur dans les jardins, les friches et les cultures.
  • Il se déplace principalement au sol mais certaines espèces peuvent voler et sont attirées par les lumières.
  • Plus actif la nuit, il rentre dans les locaux par les ouvertures et les dessous de portes.
  • Il peut aussi rentrer pendant la journée pour rechercher un abri.
  • Totalement inoffensif, il ne peut pas se reproduire à l’intérieur mais dérange par sa présence.

Iule / Mille-pattes

  • Animal de forme allongée et cylindrique à carapace très dure. Se déplace lentement et s’enroule au repos ou lorsqu’il est dérangé.
  • Il se nourrit de débris végétaux, de feuilles mortes, de mousses.
  • Il vit dans le sol, sous les pierres, les débris et peut rentrer dans les locaux, parfois en nombre quand les conditions extérieures sont défavorables.
  • Sans danger, il dérange par sa présence et peut émettre une odeur désagréable.

Cloportes

  • Petit animal cuirassé très commun.
  • Certaines espèces ont la faculté de se mettre en boule lorsqu’ils sont dérangés.
  • Ils vivent dans les endroits humides, sous les pierres, sous les écorces, dans le bois mort, sous les débris végétaux et peuvent rentrer dans les locaux, parfois en nombre.
  • Ils se nourrissent de matière végétale morte en décomposition.
  • Sans danger, ils ne commettent aucun dégât mais dérangent par leur présence.

Tous droits réservés. Toute représentation même partielle est interdite.